Dongle WiFi : les caractéristiques à prendre en compte avant d’en acheter

Récemment, vous avez acheté un nouveau PC de bureau, mais une fois que vous l’avez installé chez vous, vous vous êtes rendu compte qu’il n’était pas prêt à se connecter aux réseaux Wi-Fi. Je parie que vous envisagez déjà d’appeler votre technicien de confiance pour installer une carte réseau sans fil “interne”, mais vous aimeriez vraiment éviter de dépenser beaucoup d’argent et, surtout, d’ouvrir déjà votre tout nouvel ordinateur (en invalidant peut-être sa garantie).

Ne désespérez pas : il existe une solution “indolore” qui non seulement ne vous fera pas dépenser beaucoup d’argent mais qui, grâce à sa facilité d’installation et de configuration, vous évitera l’intervention du technicien et surtout l’ouverture de l’ordinateur : je parle des clés USB Wi-Fi. Ils sont utilisés pour préparer la connexion à des appareils de réseaux sans fil qui ne le sont pas nativement, par la simple connexion à un port USB et sans besoin d’alimentation électrique supplémentaire. En d’autres termes, il suffit de brancher la clé USB dans le port susmentionné, d’installer les pilotes nécessaires et le tour est joué !

Je vous demande pardon ? Cette solution vous plaît et vous êtes impatient de découvrir en détail comment fonctionne une clé USB WiFi ? Vous êtes donc dans le bon guide : on vous donne ci-dessous toutes les informations nécessaires sur les caractéristiques et le fonctionnement de ces appareils, en énumérant dans un premier temps les aspects les plus importants, puis je passe au mode d’installation. Vous verrez, ce sera beaucoup plus facile qu’il n’y paraît pour l’instant !

Classe Wi-Fi

Les clés USB WiFi présentent de nombreuses particularités qui les distinguent les unes des autres et, sans l’ombre d’un doute, l’une des plus importantes à garder à l’esprit est la classe de Wi-Fi qu’elles peuvent prendre en charge. En effet, cette caractéristique est spécifiée par une séquence de chiffres et de lettres, et permet ainsi d’indiquer la vitesse de transmission maximale qui peut être atteinte sur le réseau.

Gardez à l’esprit que, par “vitesse de transmission”, on fait référence au transfert de données entre des appareils connectés au réseau sans fil et non à la vitesse de l’internet car, outre la classe Wi-Fi, il existe d’autres paramètres (latence, bruit, qualité du signal, type de connexion, etc. Pour bien faire comprendre cette importante différence, voici les cours de Wi-Fi disponibles actuellement.

Vous pouvez trouver le support de la “norme 802.11 b/g/n/ac” sur certaines clés Wi-Fi, ce qui signifie que l’appareil est compatible avec toutes les classes mentionnées ci-dessus. Dans tous les cas, la vitesse de transmission maximale est également affectée par la ou les classes Wi-Fi supportées par le routeur.

Bande de transmission

Un autre paramètre à considérer avec attention, en termes de vitesse, est la bande de transmission de données sur laquelle la clé peut fonctionner. La plus courante est la bande de transmission de 2,4 GHz, utilisée par la majorité des appareils Wi-Fi du marché mais, dans la dernière période, la bande de 5 GHz est très populaire. Contrairement à la première, elle est moins sujette aux interférences et permet d’atteindre des vitesses de communication plus élevées. Mais elle a une portée de couverture plus réduite par rapport à la bande de 2,4 GHz. La classe Wi-Fi ac, par exemple, fonctionne exclusivement sur la bande des 5 GHz.

Toutefois, pour tirer parti des 5 GHz de la clé WiFi, le routeur doit également être équipé d’un support pour cette fréquence (et placé à proximité de la clé) : ces routeurs sont appelés routeurs bi-bandes (ou tri-bandes, lorsque plusieurs bandes de fréquences de 5 GHz sont combinées).

Type d’antenne

Les clés USB WiFi peuvent être équipées d’antennes internes et externes. Les appareils équipés d’antennes internes sont certainement plus “confortables” (surtout pour le transport) et moins encombrants, mais ils offrent généralement une moins bonne réception que les antennes externes. Cette dernière solution, en particulier, peut s’avérer utile si le signal du routeur, à l’endroit où vous comptez utiliser la clé, n’est pas particulièrement fort. Enfin, les antennes externes peuvent être fixes ou amovibles (“détachables” ou non du bâton), et directionnelles ou omnidirectionnelles (qui reçoivent / émettent un signal avec priorité d’une ou de toutes les directions).

La puissance des antennes est exprimée en dBi, le gain en décibels par rapport à une antenne isotrope : en principe, plus le gain en dBi est élevé, meilleure est la réception du signal, mais sa qualité peut être affectée par de nombreux autres paramètres. En d’autres termes, c’est un paramètre à garder à l’esprit lors du choix de votre clé, mais pas le seul influent !

Formato

Il existe des clés USB WiFi pour tous les goûts et tous les besoins. Certaines ont la forme classique des clés utilisées pour stocker des données et sont équipées d’une antenne interne, d’autres peuvent être encore plus petites. Il en existe aussi de plus grandes équipées d’antennes externes, et d’autres peuvent avoir des formes “extravagantes” : de véritables petites boîtes, des sphères ou même des supports magnétiques équipés d’antennes, à accrocher au boîtier et à connecter au PC via un câble d’extension USB.

Ce type de “clés USB” vous donne, entre autres, une plus grande liberté de positionnement. Par exemple, si vous avez un ordinateur de bureau, vous n’êtes pas obligé de garder l’adaptateur connecté au port USB à l’arrière du boîtier (où le signal n’est peut-être pas optimal), mais vous pouvez utiliser le câble d’extension pour le placer là où il offre les meilleures performances.

USB standard

Comme il s’agit d’une clé USB qui communique avec l’ordinateur via le port USB, il est important de tenir compte de la norme USB avec laquelle ils peuvent fonctionner. Il est facile de conclure que, pour obtenir les meilleures performances, il serait idéal d’utiliser une clé compatible USB 3.0 (connecteur avec bande bleue et vitesse de transfert de données qui touche 5 Gigabits par seconde) au lieu d’une clé compatible avec l’ancienne USB 2.0 (connecteur avec bande blanche, qui peut atteindre “seulement” 480 Megabits par seconde).

Là encore, il est essentiel de tenir compte de l’ordinateur sur lequel vous devez utiliser votre lecteur flash. L’insertion d’un lecteur flash USB 3.0 dans un port USB 2.0, ou vice versa, réduira les performances à la vitesse la plus faible prise en charge.

Compatibilité

Lorsque vous connectez un appareil à votre ordinateur, il peut arriver qu’il fonctionne sans nécessiter de pilotes supplémentaires, car ceux-ci sont déjà inclus dans le système d’exploitation. Toutefois, de nombreuses clés USB Wi-Fi nécessitent l’installation de pilotes spécifiques pour fonctionner correctement.

Par conséquent, afin de ne pas nuire à son efficacité, vous devez vous assurer que la clé en question est compatible avec le système d’exploitation installé sur votre ordinateur, soit “directement” (c’est-à-dire sans qu’il soit nécessaire d’installer des pilotes), soit après l’installation de pilotes compatibles.

Caractéristiques supplémentaires

Jusqu’à présent, on a énuméré les caractéristiques les plus “importantes” qui affectent le fonctionnement d’une clé USB Wi-Fi, mais il y a aussi d’autres aspects à prendre en compte pour analyser en détail à la fois la qualité de dispositifs similaires et l’utilité ou non dans les différents scénarios. Vous trouverez ci-dessous une liste des plus importantes.

Normes de sécurité – c’est ainsi que le routeur génère la clé du réseau. À ce jour, presque toutes les clés USB Wi-Fi sont compatibles avec la norme WPA2-AES, la plus utilisée pour crypter les mots de passe en toute sécurité.

Support WPS – certains routeurs permettent une connexion sécurisée à un appareil sans fil en appuyant simplement sur un bouton sur les deux. Certaines clés USB Wi-Fi prennent en charge cette fonction.

Prise en charge MU-MIMO – cette technologie permet à un appareil sans fil de traiter simultanément les demandes provenant de plusieurs appareils, ce qui améliore les performances de communication. Il est clair que pour en tirer parti, le routeur et la clé USB WiFi doivent pouvoir le prendre en charge.

Support du Beamforming – caractéristique des réseaux sur la bande des 5 GHz, le Beamforming permet d’intensifier le signal “automatiquement” à la demande, dans la direction où il est temporairement le plus nécessaire. Pour que l’amélioration se fasse par le biais d’une clé compatible, le routeur doit également disposer d’un support pour cette technologie.

Clés 4G et Bluetooth

Avant d’entrer dans les détails et d’expliquer comment utiliser une clé USB WiFi, on voudrait préciser un aspect fondamental : il existe également d’autres dispositifs qui peuvent permettre à un ordinateur de communiquer “sans fil”, avec des objectifs différents de ceux décrits jusqu’à présent, mais très similaires sur le plan esthétique.

Par exemple, les clés USB 4G ne permettent pas de se connecter aux réseaux Wi-Fi, mais ont un emplacement SIM qui permet d’accéder à Internet exclusivement par la technologie cellulaire (2G, 3G ou 4G). La même chose peut être faite pour les clés Bluetooth, qui permettent “seulement” d’ajouter la fonctionnalité Bluetooth sur les ordinateurs qui ne l’ont pas en natif.

Comment utiliser une clé USB WiFi ?

À ce stade, il ne me reste plus qu’à vous expliquer comment installer et utiliser une clé USB WiFi : en principe, il vous suffit de brancher la clé ou le câble d’extension USB sur le port approprié de votre ordinateur, d’installer si nécessaire les pilotes les mieux adaptés à votre système d’exploitation (que vous pouvez généralement trouver sur un CD fourni, ou sur le site web du fabricant) et de redémarrer votre ordinateur. On ne peut malheureusement pas être plus détaillé sur la procédure d’installation des pilotes, car l’une peut différer de l’autre : en principe, vous devez procéder comme pour tout autre programme “installable” sur votre PC.

Une fois le processus d’installation terminé, vous n’avez généralement rien d’autre à faire : vous pouvez vous connecter aux réseaux sans fil disponibles tout comme vous le feriez avec une carte réseau “incluse” sur votre ordinateur. Par exemple, sous Windows, vous pouvez accéder à la liste des réseaux disponibles en cliquant sur l’icône dédiée (sous la forme d’un ordinateur ou d’un signal Wi-Fi) située en bas à gauche, tandis que sous MacOS et Linux, vous trouverez un indicateur de réseau très similaire en haut à droite. Si vous souhaitez profiter des fonctionnalités exclusives de votre clé USB Wi-Fi, on vous recommande également d’installer un logiciel propriétaire (souvent fourni par le fabricant avec les pilotes).

Une fois connecté à l’internet, si vous disposez d’une clé USB avec des antennes externes et/ou connectée par un câble d’extension USB, la dernière chose à faire est d’essayer de trouver l’emplacement des antennes ou de l’appareil entier qui fournira des performances optimales. À cet égard, on vous conseille de faire des tests de vitesse (je vous ai expliqué comment faire dans mon guide dédié) chaque fois que vous “bougez”, et de vous arrêter lorsque vous obtenez le meilleur résultat.

Quelle clé acheter ?

Maintenant que vous avez bien compris comment fonctionne une clé USB WiFi et que vous avez réalisé que c’est une bonne solution, vous avez décidé d’en acheter une qui peut répondre à vos besoins. Excellent choix ! On vous fais savoir tout de suite qu’il y en a vraiment pour tous les goûts et surtout pour tous les budgets.

On vous demande pardon ? Les informations que on vous a données ont été très utiles, mais avez-vous encore besoin d’un peu d’aide pour choisir celle qui vous convient le mieux ? Alors n’hésitez pas et consultez mon guide pour acheter la meilleure clé WiFi : on suis sûr que vous trouverez ce qu’il vous faut en un rien de temps.

Répéteur WiFi : comment augmenter la portée d’une box WiFi ?
Steam : une plateforme de distribution de contenu taillée pour les gamers