Sécurité sociale des jeunes travailleurs

Les jeunes travailleurs

Les jeunes travailleurs sont couverts par la Caisse de sécurité sociale en fonction du type d’activité qu’ils exercent. Le droit à la couverture maladie est un droit universel que vous poursuiviez des études, que vous soyez apprenti ou chômeur ou que vous que vous ayez signé un contrat de professionnalisation avec une entreprise.

Quel que soit son statut, le jeune travailleur a le droit de bénéficier d’une couverture maladie, en principe celle de la Caisse assurance maladie. Si vous êtes sans ressources ou que vos revenus sont faibles, il est possible de bénéficier du régime de la CMU -Couverture mutuelle universelle – qui assure une protection santé gratuite. La Caisse d’assurance maladie du lieu du domicile est chargée de renseigner les jeunes travailleurs sur leurs droits à la couverture maladie. Si vous finissez vos études courant juin, vous serez couvert par la Sécurité sociale étudiante jusqu’au 30 septembre. Après, vous pourrez demander l’extension de vos droits du 1er octobre  jusqu’au 31 décembre de la même année. A partir du 1er janvier de l’année suivante, la Caisse primaire d’assurance maladie assure la relève.

La Caisse primaire d’assurance maladie du lieu du domicile se charge aussi de la couverture santé des jeunes apprenti(e)s ainsi que de celles des jeunes actifs. Si vous êtes apprenti, il faut fournir une copie du contrat d’apprentissage, du premier bulletin de salaire, un RIB (relevé d’identité bancaire) ainsi que la photocopie d’une pièce d’identité en cours de validité. Les jeunes actifs doivent remplir le formulaire correspondant à la déclaration de changement de situation, fournir une photocopie de leur contrat de travail, de la première fiche de paie, un RIB et la copie d’une pièce d’identité en cours de validité. Quelle que soit le statut, la Caisse d’assurance maladie fournit une solution de couverture maladie aux jeunes travailleurs. Il suffit de se renseigner auprès de la Caisse du lieu de résidence.

Les jeunes qui font le choix d’arrêter leurs études de manière prématurée pendant ou à la fin de la première année d’un cursus universitaire, peuvent bénéficier de la protection sociale en tant qu’ayant droit d’un parent assuré ou en tant qu’assuré eux-mêmes par le biais de la Couverture maladie universelle de base, la CMU. Dès que le jeune aura trouvé un premier emploi, il pourra bénéficier du régime salarié de la Caisse d’assurance maladie de son lieu de domicile après avoir rempli le formulaire de changement de situation.