Comment bénéficier d’une aide de l’État pour le changement de chaudière ?

changement de chaudière

Soucieux de l’avenir de la planète, l’État a mis à la disposition des ménages français une série d’aides financières pour remplacer leur veille chaudière par un modèle à haute performance énergétique. La plupart de ces aides pour le changement de chaudière sont soumises à des conditions d’éligibilité.

Comment bénéficier de la charte coup de pouce chauffage ?

La charte Coup de pouce Economie d’Energie (CEE) est une aide gouvernementale issue du dispositif des Certificats d’Economie d’Energie. Elle est conçue pour améliorer la consommation d’énergie des Français afin qu’ils puissent faire des économies et contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique. Elle est destinée aux propriétaires occupants ou non, désirant remplacer une chaudière gaz ou fioul (à l’exception de celle à condensation), par un modèle gaz à très haut niveau de performance énergétique. Toutefois, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans et les travaux doivent être effectués par une entreprise RGE. L’aide est octroyée sous forme de prime d’un montant de 600 euros sans conditions de ressources, et est bonifiée à 1400 euros pour les foyers modestes. Elle prend en charge l’achat et l’installation chaudière à granule, ou pompe à chaleur par exemple. Pour la démarche de demande de la prime, vous devez vous adresser à un fournisseur d’énergie, de fioul ou d’électricité signataire de la charte avant l’installation du nouvel équipement. Chez Ma Chaudière Gratuite, grâce à l’aide Coup de pouce chauffage, vous pouvez, sous condition de ressources, obtenir un devis pour le remplacement de chaudière à 0 euro.

L’éco prêt à taux zéro et ses conditions d’éligibilité

Tous les ménages français souhaitant changer leur veille chaudière en système de chauffage plus respectueux de l’environnement pourraient aussi décrocher un prêt à taux zéro, sans aucune condition de ressource. Il s’agit d’un type de prêt spécialement reconduit et simplifié, car, à la place de l’emprunteur, c’est l’Etat qui paye les intérêts. Elle permet aux propriétaires bailleurs ou occupants de financer un ou plusieurs travaux de remplacement, de rénovation énergétique ou encore un projet qui a pour objectif de réaliser des économies d’énergie, sans frais supplémentaires. En effet, l’argent prêté couvre les frais de l’installation de la nouvelle chaudière à granulés ou du nouveau dispositif à très haut rendement énergétique. Selon les travaux à réaliser, l’éco PTZ peut vous financer entre 1000 euros à 30 000 euros. Vous pouvez ainsi faire une simulation en ligne ou auprès de votre banque afin d’estimer la somme du crédit qui peut vous être accordé. Comme pour la plupart des aides pour le remplacement de chaudière, les travaux doivent être réalisés par une entreprise reconnue Garant de l’Environnement pour bénéficier du PTZ.

Les conditions pour bénéficier de l’aide Ma Prime Renov’

Une nouvelle aide de l’Etat destinée à financer le remplacement de chaudière, Ma Prime Renov’ se veut plus performant et plus accessible. Fourni par l’Agence Nationale de l’Habitat ou l’Anah, elle regroupe dans le même panier l’ancien crédit d’impôt chaudière pour la transition énergétique et la subvention Habiter Mieux Agilité. Pour 2020, elle est réservée aux foyers aux revenus modestes avec un montant fixé à 800 euros et aux ménages très modestes pour une somme s’élevant à 1200 euros. Cependant, l’intéressé doit être propriétaires occupants dans un logement datant d’au moins deux ans. Les propriétaires bailleurs et les locataires ne sont donc pas éligibles. En ce qui concerne la démarche d’obtention, il suffit de faire une demande en ligne sur le site maprimerenov.gouv.fr avant le commencement des travaux. Pour cela, il faut joindre votre dernier avis d’imposition et du devis d’un professionnel certifié RGE pour l’installation. Quelques jours suivant la demande, vous recevrez un mail confirmant (ou non) l’approbation de votre dossier et vous informant du montant accordé. L’aide Ma Prime Renov’ est cumulable avec les primes Coup de Pouce, l’eco-prêt à taux zéro ou encore les aides des collectivités locales.