Actualité énergétique : comment réaliser des travaux de calorifugeage gratuitement ?

Comment bien choisir son équipement de tennis
Comment bien choisir son équipement de tennis ?
janvier 15, 2019
Quel e-liquide choisir
Quel e-liquide choisir pour sa cigarette électronique ?
février 25, 2019
travaux-de-calorifugeage

Le calorifugeage, ou isolation des tuyaux d’eau chaude sanitaire, permet de faire des économies sur votre facture énergétique et vous pouvez bénéficier des travaux gratuitement à condition de remplir certains critères d’éligibilité.

Les avantages fiscaux pour l’isolation

Quand vous réalisez des travaux de rénovation pour faire des économies d’énergie chez vous, vous pouvez automatiquement bénéficier d’avantages fiscaux pour faire baisser la facture des travaux, notamment les travaux de calorifugeage. Certains sites comme www.moncalorifugeagegratuit.fr peuvent vous aider à en savoir plus sur le sujet.

La TVA réduite est valable à la fois pour l’achat de matériaux et la réalisation des travaux. Une TVA de 5,5 % est appliquée sur les matériaux et vous bénéficiez d’une TVA de 10 % sur la main-d’œuvre, à condition de faire appel à un artisan RGE. Ce label est également obligatoire pour bénéficier du crédit d’impôt développement durable (CITE) qui peut vous permettre de récupérer jusqu’à 30 % du montant de vos travaux.

Dans certaines communes, il est aussi possible de demander une exonération temporaire de la taxe foncière si vous avez dépensé plus d’une certaine somme en un nombre d’années défini à l’avance. Toutes les villes ne permettent pas de bénéficier de cet avantage, renseignez-vous en mairie.

Bénéficier de la prime énergie

Pour des travaux de calorifugeage, le crédit d’impôt est important mais les Certificats d’économies d’énergie sont l’option la plus utilisée pour bénéficier d’une réduction sur les travaux. Ces certificats sont plus connus sous le nom de prime énergie et sont accordés par les fournisseurs d’énergie pour inciter leurs clients à réaliser des travaux de rénovation thermique.

Cette prime peut être versée de différentes façons, il est donc important de comparer les offres des fournisseurs d’énergie avant de faire votre choix. Certaines entreprises la versent sous forme pécuniaire quand d’autres préfèrent vous accorder une réduction sur votre facture énergétique ou un bon d’achat. Vous n’êtes pas obligé de faire appel à votre propre fournisseur.

Si vous habitez en copropriété, n’hésitez pas à faire appel à des organismes spécialisés dans le financement du calorifugeage. Vous serez mis en relation avec des fournisseurs d’énergie et des artisans RGE pour réaliser les travaux. Cette option doit être gérée avec le syndic de copropriété et ne nécessite pas de vote en assemblée générale car elle permet de bénéficier de travaux entièrement gratuits.

Les autres aides pour la rénovation

Si vous êtes un foyer à revenus modestes mais que vous souhaitez tout de même faire des économies sur votre facture énergétique, d’autres options sont possibles pour financer vos travaux. Adressez-vous d’abord à l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) qui peut financer la moitié des travaux si vous ne dépassez pas un certain plafond de revenus. Attention toutefois, vous devrez respecter certaines conditions après la fin de votre rénovation.

Si vous avez malgré tout du mal à réunir suffisamment d’argent pour vos travaux, vous pouvez bénéficier d’un éco prêt à taux zéro, aussi appelé éco PTZ. Cette solution permet d’emprunter jusqu’à 30 000 euros sans intérêts. Vous devrez toutefois respecter certaines conditions lors de l’exécution des travaux et la durée de remboursement du prêt ne doit pas excéder 15 ans.

Ces différentes possibilités permettent aux foyers les plus modestes de réaliser des travaux d’isolation très efficaces pour réduire le montant de la facture énergétique et protéger l’environnement. Renseignez-vous auprès des différents organismes pour en savoir plus sur la manière de procéder.