Répéteur WiFi : comment augmenter la portée d’une box WiFi ?

Vous avez été paresseux sur votre canapé, vous avez pris votre smartphone pour regarder vos sites Web préférés, lire vos e-mails et discuter avec vos amis. Le signal Wi-Fi est si faible que pour pouvoir surfer sur le web, vous devez vous positionner le plus près possible de votre modem ou routeur sans fil. Malheureusement, ce n’est pas la première fois que cela se produit. Compte tenu de la situation, avez-vous déjà pensé à utiliser des répéteurs Wi-Fi ? Si vous le souhaitez, on peut vous en parler en détail et vous donner quelques conseils utiles sur le fonctionnement de ces appareils, les différents types disponibles, leurs caractéristiques et tout ce que vous devez savoir pour en tirer le meilleur parti.

Qu’est-ce qu’un répéteur Wi-Fi

– Infos génériques et typologies

Un répéteur Wi-Fi, également connu sous le nom de prolongateur de portée ou répéteur, n’est rien d’autre qu’un dispositif qui, comme son nom l’indique, permet d’étendre le signal Wi-Fi du modem ou routeur de référence, augmentant ainsi sa couverture en amenant le signal dans des zones qui ne peuvent normalement pas être atteintes par ce dernier. Ils peuvent ressembler à des modems ou routeurs traditionnels ou à de petits adaptateurs à brancher directement sur la prise électrique. Ils sont très faciles à configurer. Ces derniers temps, les systèmes maillés, c’est-à-dire des ensembles composés de deux ou plusieurs routeurs qui communiquent entre eux en utilisant le système de réseau maillé, gagnent également du terrain sur le marché italien. Ce système diffère de celui des répéteurs Wi-Fi classiques car il n’y a pas d’ordre hiérarchique entre les différents nœuds du réseau, c’est-à-dire entre les différents routeurs. Tous les nœuds communiquent entre eux souvent en utilisant un canal radio dédié, créant ainsi un seul grand réseau, avec le même SSID et la même clé d’accès. Tout cela se traduit par l’absence de problèmes typiques des systèmes classiques constitués de multiples répéteurs Wi-Fi, tels que la perte occasionnelle de connexion lors du passage d’un routeur à l’autre et puisque tous les nœuds des systèmes maillés transfèrent les données à la même vitesse – la baisse de performance lorsqu’on s’éloigne du routeur principal. Pour l’instant, les systèmes maillés coûtent assez cher par rapport aux répéteurs Wi-Fi classiques, mais pour les grandes maisons ou les bureaux, cela vaut vraiment la peine de les envisager.

Il existe également des appareils polyvalents qui fonctionnent comme des chargeurs externes d’appareils mobiles, des concentrateurs multimédia pour le partage de fichiers sur le réseau local et des prolongateurs de portée. Mais même dans ce cas, nous nous trouvons devant un outil qui ne peut certainement pas entrer pleinement dans la catégorie en question et qui est au contraire plus adapté à ceux qui doivent répondre à divers besoins à différents moments. Une autre distinction à faire est celle des points d’accès, des appareils qui permettent de créer un réseau sans fil à partir d’un réseau câblé. Il en existe plusieurs types et ils ne sont pas nécessairement séparés. Une autre distinction doit être faite avec les adaptateurs CPL qui, même s’ils ont le même objectif que les répéteurs Wi-Fi, exploitent la technologie des ondes transportées pour transmettre des données sur le réseau électrique domestique. Plus encore en termes d’argent, ces dispositifs permettent d’exploiter le système électrique de la maison pour faire passer le signal Internet et contourner tous les obstacles qui bloquent normalement la propagation des réseaux Wi-Fi.

Il existe également des appareils qui combinent les avantages de la technologie CPL avec ceux des systèmes maillés : c’est le cas des devolo Magic : des adaptateurs CPL qui, une fois connectés au réseau électrique et au routeur principal, permettent d’étendre la couverture Wi-Fi dans de très grands environnements en créant un réseau unique, très stable et rapide, ayant le même SSID et la même clé d’accès. Il existe deux versions de devolo Magic : devolo Magic 2, qui prend en charge la technologie sans fil AC, a deux ports Gigabit Ethernet, une portée de 500 mètres et un taux de transfert de données allant jusqu’à 2 400 Mbps, et devolo Magic 1 qui a deux ports Fast Ethernet au lieu de ports Gigabit Ethernet, une portée de 400 mètres et un taux de transfert de données allant jusqu’à 1 200 Mbps. Les deux modèles sont vendus individuellement ou en kit, et il existe aussi des modèles uniquement LAN, c’est-à-dire avec une connectivité Ethernet uniquement, qui n’ont qu’un seul port réseau au lieu de deux.

Caractéristiques techniques

Passons maintenant aux caractéristiques techniques et plus précisément à la question : les types de Wi-Fi pris en charge par les répéteurs. Il en existe plusieurs, chacun d’entre eux étant capable de garantir une vitesse de transfert de données différente. Les bandes de fréquences sont une autre caractéristique technique des répéteurs Wi-Fi dont il faut tenir compte. Toujours en ce qui concerne les répéteurs haut de gamme, il convient également de mentionner la technologie MU-MIMO, qui exploite la bande de fréquences de 5 GHz et permet au prolongateur de portée de communiquer avec jusqu’à quatre appareils en même temps – alors que les répéteurs classiques ne peuvent traiter que les demandes d’un seul appareil à la fois ce qui donne une plus grande efficacité dans le transfert de données. Pour tirer parti de cette technologie, il est toutefois nécessaire que les appareils cibles : ordinateurs, smartphones, tablettes, soient également préparés à son utilisation. Si vous lisez ensuite la fiche technique d’un répéteur Wi-Fi qui prend en charge la technologie Beamforming, il indique qu’il utilise une technologie de routage du signal qui dirige le réseau sans fil précisément vers les appareils qui en ont besoin, permettant ainsi une communication plus rapide avec les appareils en question et renvoyant de meilleures performances, bien entendu. Les répéteurs Wi-Fi peuvent également avoir différents types de ports et d’entrées ainsi qu’un nombre variable. Le nombre, le type et la puissance des antennes présentes sur le répéteur sont également très importants. Leurs performances sont mesurées en dBi et, selon le cas, elles peuvent être internes ou externes et toujours fixes ou amovibles.

Meilleur positionnement

Pour que le répéteur Wi-Fi puisse capter la connexion sans fil de votre modem/routeur, vous devrez le placer à un endroit de la maison où la couverture du signal est présente, plus précisément à mi-chemin entre le modem/routeur principal et les appareils à atteindre sur le réseau étendu. Il est évident que si le signal n’est pas satisfaisant, vous pouvez vous rapprocher un peu plus du modem ou routeur. Dans la mesure du possible, il convient également d’essayer d’éliminer tous les obstacles qui peuvent s’interposer entre le répéteur Wi-Fi et le modem/routeur tout en réduisant les éventuelles interférences d’autres équipements tels que les téléphones sans fil, les appareils Bluetooth, les fours à micro-ondes. Vous pourrez ainsi profiter du réseau sans fil généré à sa puissance maximale. Gardez toutefois à l’esprit que la plupart des répéteurs Wi-Fi sont dotés d’un mécanisme de signalisation visuelle qui vous permet de déterminer le meilleur positionnement par rapport au modem/routeur. En général, la LED verte stable indique que l’emplacement choisi est correct, la LED rouge ou jaune ou l’absence de signal lumineux indique, en revanche, que le positionnement n’est pas le meilleur.

Configuration

En ce qui concerne la configuration, il suffit généralement de connecter le répéteur Wi-Fi à l’ordinateur par un câble Ethernet ou de relier leur réseau au PC, d’ouvrir le navigateur et d’aller dans son panneau de gestion interne en tapant l’adresse 192.168.1.1 ou 192.168.0.1 ou l’adresse indiquée dans le manuel d’utilisation. Vous pouvez également insérer la disquette d’installation du dispositif dans votre ordinateur et suivre l’assistant qui vous est proposé. Lors de la configuration initiale, l’extenseur de portée détecte tous les réseaux sans fil disponibles à proximité. Vous sélectionnez la connexion de votre modem/routeur sans fil, cliquez sur le bouton pour continuer ou cliquez sur le bouton pour confirmer votre choix et terminer la configuration en entrant la clé de sécurité du réseau sélectionné et en suivant les instructions simples qui s’affichent à l’écran. Une fois que toutes les étapes ci-dessus auront été réalisées, votre répéteur Wi-Fi sera enfin prêt à être utilisé et vous pourrez vous connecter à Internet même dans les pièces qui n’étaient pas couvertes auparavant par le signal Wi-Fi en utilisant la connexion du prolongateur de portée qui peut avoir le même nom que la connexion du modem/routeur principal, une variante de celui-ci marquée EXT à la fin ou peut être entièrement personnalisée. Les prolongateurs de portée les plus modernes peuvent également être connectés au modem/routeur via WPS. Au cas où vous ne le sauriez pas, il s’agit d’une technologie spéciale grâce à laquelle il est possible de coupler des appareils sans fil au modem ou routeur en appuyant sur un bouton. Ainsi, si votre modem ou routeur ainsi que le répéteur Wi-Fi en votre possession est compatible avec cette technologie, vous pouvez activer votre répéteur en appuyant simplement sur le bouton WPS des deux appareils et en attendant quelques instants. Si quelque chose n’est pas clair pour vous ou si vous pensez avoir besoin de plus de détails, vous pouvez vous référer au manuel d’utilisation joint au paquet de vente du répéteur Wi-Fi que vous pouvez également trouver en format numérique dans la section support du site web de l’entreprise, vous pouvez faire quelques recherches sur Google, c’est souvent discuté sur des forums thématiques en utilisant des mots clés tels que configure Wi-Fi repeater ou, encore, vous pouvez sauter sur YouTube en utilisant des mots clés similaires à ceux mentionnés ci-dessus.

Solutions alternatives

Si vous êtes loin de chez vous et que vous avez besoin d’une connexion Wi-Fi sur des appareils qui ne prennent pas en charge les réseaux 3G ou 4G, vous pouvez profiter de la fonction de connexion de votre téléphone portable qui vous permet de partager votre réseau de données avec des ordinateurs, des tablettes et d’autres appareils et de l’utiliser comme s’il s’agissait d’un réseau sans fil commun.

Steam : une plateforme de distribution de contenu taillée pour les gamers
Comment fonctionne la PlayStation Now ?