Clap de fin du plastique pour l’usage unique : quelles sont les alternatives écologiques ?

Chaussures pour enfant
Chaussures pour enfant : comment faire son choix ?
avril 3, 2020
Acheter du maquillage de qualité en ligne
Acheter du maquillage de qualité en ligne aux meilleurs prix
avril 7, 2020
tri sélectif : jeter le plastique dans les poubelles de tri

Le Parlement européen a définitivement voté l’interdiction des plastiques à usage unique à partir de 2021 dans l’Union européenne, dans le but de protéger les océans et leurs  habitants. Quels sont les produits concernés ? Explications.


Depuis le 1er janvier 2020, certains objets en plastique à usage unique, bien trop compliqués à recycler, sont définitivement interdits.  Voilà une excellente nouvelle, en attendant l’annonce d’un objectif zéro plastique fixé à 2040 !

A la maison, comme au bureau, le recyclage est plus que jamais de rigueur, tant il y a d’objets à recycler via des poubelles de tri sélectif à savoir :

A son bureau :

  • Papiers
  • Vieux téléphones
  • Ordinateurs obsolètes
  • Imprimantes usagées
  • Cartouches
  • Sa bouteille en plastique

A la cafétéria :

  •        Gobelets
  •       Pailles
  • Touillettes
  • Assiettes et couverts en plastiques
  • Capsules de café
  • Les cartons d’emballage

Dans les Open Space :

  •       Ampoules
  •    Piles (de la souris, clavier…)

Certains sont à déposer dans les bacs de tri sélectif prévus à cet effet tandis que d’autres sont à amener directement à la déchetterie.

Quelles sont les alternatives pour remplacer ces produits tout en respectant l’environnement ?

 

  • De l’inox pour les couverts : peu encombrants et très solides, l’inox est un matériau inaltérable et recyclable à l’infini
  •  Le bois pour les assiettes et couverts : réutilisables à long terme, celui-ci se marie avec l’esprit « nature » et sont recyclables
  • Le carton pour les assiettes : mais attention, ces derniers sont bien souvent ornés d’une fine couche de plastique. Il faut donc vérifier qu’elles soient uniquement composées de matières végétales ou de papier.

Pour dire non aux plastiques à usage unique, voici de quoi les remplacer sans attendre !

Des récipients en verre pour les aliments

Pour les repas à emporter, l’idéal est de prendre un bento en inox, en verre ou en bois. A l’instar de l’inox, le verre ne s’altère pas et se recycle à 100 %.

 

2.  Un mug en terre cuite et une gourde pour boire au bureau

Boire un café à la machine sans plastique : le plus simple est d’utiliser son propre mug, notamment en terre cuite. Une solution qui produit moins de déchets que les gobelets en carton, souvent composés en partie de plastique. Enfin, pour se passer des bouteilles en plastique, la gourde reste la solution de prédilection.

3.     Du bambou pour siroter vos after-work !

Pour boire à la paille, le bambou va apporter une touche exotique et écologique. Les pailles en bambou, sont presque aussi solides que les pailles en acier inoxydable. Autre alternative, les pailles en papier réutilisable ou des pailles en amidon de maïs. Enfin, il existe aussi des moules à paille, qui permettent de les faire directement en glace !

 

4.   Du tissu pour transporter sa nourriture au bureau !

Voilà déjà 4 ans que les sacs plastique à usage unique sont interdits dans aux caisses des supermarchés. Le sac en tissu, appelé Tote Bag, s’est imposé depuis plusieurs années. Il est transportable facilement, on peut l’utiliser comme sac principal, le transporter plié dans un sac à main ou dans une poche de veste.

Sans sac à dos ni Tote Bag, la solution réside dans le sac en papier kraft ou en polypropylène qui durera des années.

Quels enseignements tirer de cela ?

Véritable tendance de fond, l’écologie motive nos envies de mode de vie plus sain tant au bureau qu’à la maison, et toujours plus proche du zéro déchet.

Bête noire de la faune marine, les plastiques à usage unique restent un petit plaisir qui peut faire de gros dégâts.

Aujourd’hui en Europe, 70 % des déchets marins proviennent des produits en plastique à usage unique et des engins de pêche.

Très difficiles à recycler mais facile à ingérer par la faune marine, dont certaines espèces terminent dans nos assiettes, les produits en plastique à usage unique n’ont décidément pas bonne presse.

De 100 à 1000 ans, c’est la durée que met ce type de plastique à usage unique à être dégradé dans la nature, il y a donc de quoi s’alarmer.  Enfin, c’est d’ici 2040 que la loi anti-gaspillage fixe l’interdiction de tous les objets plastique jetables : Objectif 0 plastique à usage unique !