A quoi ressemble le CV idéal ?

L’opportunité professionnelle tant rêvée est apparue, mais vous ne savez pas quel modèle de CV utiliser pour postuler ? C’est un doute qui accompagne de nombreuses personnes dans un processus de sélection. Après tout, c’est une étape décisive et chaque petit détail peut tout faire perdre. Pour ne pas être éliminé avant l’entretien, il est important de faire attention à quelques points. Vous ne savez pas ce qu’ils sont ? C’est tout ce dont vous avez besoin pour construire votre modèle de CV idéal. 

Comment mettre en place un modèle CV idéal ?

Pour construire le modèle de programme d’études idéal, vous devez d’abord comprendre la fonction qu’il remplit. Cela vous évite d’ajouter des informations inutiles ou d’omettre des données importantes, entre autres erreurs courantes. Une fois que vous avez une idée précise de ce qu’est un CV comme on l’appelle aussi, en abrégé, un curriculum vitae, nous pouvons commencer à créer le type de CV idéal pour l’emploi que vous souhaitez.

Rôle du programme d’études

Le CV est comme votre carte de visite sur le marché du travail. C’est là que vous devez mettre toutes les informations pertinentes sur votre vie professionnelle. En d’autres termes, il s’agit d’un résumé de vos compétences techniques et de vos expériences professionnelles. Un bon CV doit contenir :

Le programme d’études est, dans la plupart des cas, le premier élément analysé dans un processus de sélection. Alors, consacrez toute votre attention à ce sujet.

Conseils pour construire le meilleur modèle de CV

Consultez quelques conseils pratiques pour vous permettre d’avoir un CV exceptionnel et de progresser dans les étapes de recrutement :

Examiner, réviser et réviser

Les erreurs stupides de notation et d’orthographe sont souvent éliminatoires pour les recruteurs les plus exigeants. Ne renoncez donc pas à revoir votre CV d’innombrables fois. Un bon conseil est de demander à un de vos amis, de préférence celui qui parle bien le portugais, de jeter un coup d’œil au texte. Souvent, notre regard est tellement accroché que nous ne pouvons pas percevoir certains petits défauts. Un contrôle externe peut aider à résoudre ce problème.

Le mensonge a une jambe courte

N’inventez jamais des expériences que vous n’avez pas eues ou d’autres informations. Même si c’est une donnée essentielle pour le poste, il vaut mieux être honnête avec le recruteur et reconnaître que vous ne maîtrisez pas ces compétences que de mentir et de dire que vous êtes un expert en la matière. Tôt ou tard, votre invention sera découverte et vous serez marqué par elle. Et même si personne ne sera au courant de votre tricherie – car la création de fausses informations est une façon de jouer au plus malin avec les autres candidats – quel sera le plaisir de gagner un poste dans ce genre de situation ?

Il n’y a pas de CV fermé

Vous ne devriez jamais avoir un seul modèle de CV. En fonction du poste proposé ou de la recommandation que vous faites, il est utile de mettre l’accent sur certaines compétences plutôt que sur d’autres. Par exemple, disons que vous travaillez comme producteur multimédia, mais que vous avez ouvert un poste pour traiter spécifiquement de la vidéo. Par conséquent, le plus grand point fort dans le domaine des expériences devrait être d’agir avec ce type de médias. L’objectif même du programme d’études peut être modifié, selon le contexte. Mais c’est un sujet que nous traiterons plus tard.

Que dois-je mettre sur mon CV de début de carrière ?

Ce n’est pas parce que vous entrez sur le marché du travail que votre CV doit être moins intéressant ou que vous pouvez renoncer à cet instrument. Bien sûr, le champ des expériences ne sera pas aussi vaste que celui d’un professionnel qui a déjà un certain parcours dans sa carrière, mais vous pouvez mettre l’accent sur d’autres sujets. Si vous disposez d’un large répertoire de cours préparatoires, maîtrisez plusieurs langues ou avez des connaissances techniques dans un certain secteur ou une certaine plate-forme, vous devez valoriser ces informations complémentaires. L’objectif professionnel est une autre partie dans laquelle vous devez investir. Exprimez clairement votre soif de connaissances et votre volonté de contribuer au développement des entreprises. Votre manque de bagages n’est pas nécessairement un problème, pour autant que vous sachiez exploiter ce “désavantage” d’une autre manière, comme par exemple avec la disposition de ceux qui commencent.

Que mettre dans l’objectif professionnel du cursus ?

Outre le thème des expériences, ce qui décrit l’objectif professionnel est l’un des plus importants dans un CV. C’est là que vous mettrez vos idées, que vous montrerez votre visage et que vous soulignerez aux recruteurs ce que vous attendez de l’avenir de votre carrière. Pour ne pas se tromper, il faut être succinct, aller droit au but, sans trop tourner autour du pot. En plus de parler de vos attentes et de vos ambitions, vous devez également expliquer comment vous comptez collaborer avec l’entreprise et ce que la conquête du poste apportera à votre vie. C’est pourquoi il est si important de ne pas se limiter à un seul type de modèle de CV, car vos objectifs peuvent varier selon l’opportunité en jeu. Sans compter qu’un recruteur remarque quand le candidat écrit quelque chose de personnalisé pour un poste spécifique et quand il s’agit de quelque chose de générique. N’oubliez pas que c’est là que vous avez le plus de chances d’aligner vos ambitions sur le profil du poste proposé. Assurez-vous qu’il existe un lien entre ce que vous demandez et ce que vous avez écrit.

Pourquoi construire un modèle de programme d’études sur des sujets ?

Les recruteurs reçoivent des centaines de CV par jour. Imaginez s’ils vont chercher des informations qui ne sont pas organisées en eux. Bien sûr que non, n’est-ce pas ? Les CV confus et désordonnés sont automatiquement supprimés. Le candidat peut avoir de bonnes références et une grande expérience, mais si son résumé des qualifications n’est pas du tout soigné, cela ne servira à rien. L’idéal pour ne pas se retrouver au bout de la queue des concurrents par manque d’organisation est d’opter pour un CV par thèmes. De cette façon, les idées deviennent beaucoup plus systématiques et faciles à lire.

Qu’est-ce que la lettre de motivation pour les CV ?

Un autre conseil qui peut aider les recruteurs à gagner du temps est de joindre une bonne lettre de motivation à votre CV. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est une sorte d’introduction à votre CV. Vous devez y résumer en deux ou trois paragraphes vos principales qualités et autres points forts en rapport avec le poste. Le nom “lettre” n’est pas un hasard. Comme pour la correspondance envoyée par courrier, vous devez mettre l’expéditeur et le destinataire dans son contenu.

Quel modèle de programme d’études utiliser ?

Avec ou sans lettre de motivation, l’essentiel est de présenter un modèle de CV professionnel qui montre le sérieux et l’engagement. Qu’entendons-nous par là ? Pas de polices de caractères colorées avec empattement, de marqueurs avec illustrations et autres éléments graphiques inutiles. À l’heure actuelle, moins c’est plus. Les conseils suivants peuvent être très utiles.

Mise en page du programme d’études professionnel

Certains soins de base en matière d’esthétique peuvent rapporter des points en votre faveur. Préférez la police Arial ou Times New Roman en noir et dont la taille ne dépasse pas 12, sauf pour un surlignage. Les caractères gras et italiques doivent être utilisés avec modération. Cela est particulièrement vrai pour les professionnels plus traditionnels. Si vous travaillez comme designer, par exemple, il est attendu et bienvenu que votre CV ait une présentation unique et différenciée. C’est presque comme un premier test. N’en faites pas trop.

Dois-je mettre des photos dans le curriculum vitae ?

Mettre une photo sur son CV est une autre question qui trotte dans la tête des candidats. Est-ce vraiment nécessaire ?

Nous suggérons de n’inclure le portrait que s’il est demandé dans l’offre d’emploi.

Même ainsi, cela peut constituer un manchon et générer des poursuites pour l’entreprise contractante.

En effet, selon la loi 9029/95, les critères des processus de sélection doivent être exclusivement objectifs.

En d’autres termes, demander l’inclusion d’une photographie lors d’une phase de recrutement peut permettre à un candidat d’invoquer “une discrimination fondée sur le sexe, l’origine, la race, la couleur, l’état civil, la situation familiale ou l’âge”, selon le texte de la législation. Mais si cela ne vous dérange pas et que vous souhaitez joindre un portrait de vous-même, il est important de respecter certaines normes. Préférez le modèle 3×4 et choisissez une image sobre. Mais vous n’êtes pas obligé de garder votre visage fermé, comme dans un document d’identité, par exemple. Un sourire léger peut transmettre du charisme et compter des points en votre faveur.

Responsable et impliquée, comment la génération Z se préoccupe de son avenir
Lettre de motivation : ce que c’est, les types et la manière de la rédiger