Les remèdes naturels contre les troubles de l’érection

Le dysfonctionnement érectile, également connue sous le nom d’impuissance masculine, est un état qui se traduit par l’incapacité d’un individu masculin à atteindre ou obtenir et maintenir une érection adéquate pour un rapport sexuel défini comme “satisfaisant”.

Un trouble qui touche généralement des millions d’hommes dans le monde

Principalement chez les adultes de plus de 60 et 70 ans, mais il n’est pas exclu qu’il puisse également se produire chez des individus plus jeunes, même entre 18 et 34 ans. De même, en fonction de sa manifestation, on distingue l’impuissance primaire ou secondaire – c’est-à-dire, si elle se produit dès le début du rapport ou si elle se produit plus tard -, mais on parlerait aussi d’impuissance psychologique ou organique et même d’impuissance “généralisée” ou “situationnelle” : dans ce cas, si elle se produit dans tous les cas ou si elle varie, précisément, seulement dans certaines “situations” qui pourraient être liées à divers facteurs – y compris les partenaires.

Parmi les principales causes qui peuvent déclencher des cas d’impuissance figurent :

  • les altérations nerveuses et vasculaires
  • les états d’anxiété et de stress
  • les maladies cardiovasculaires
  • la prise de certains médicaments
  • l’hypertension
  • certaines mauvaises habitudes typiques comme l’alcoolisme et le tabagisme.
  • problèmes de prostate

Cependant, pour tenter de guérir ou du moins d’essayer de résoudre le problème, il existe des remèdes à travers des produits spécifiques et, mieux encore, certains remèdes naturels.

Les deux formes différentes de dysfonctionnement érectile

Dysfonctionnement érectile (Impotentia coeundi) : c’est le terme utilisé par les médecins pour décrire l’incapacité à obtenir une érection suffisante pour les rapports sexuels. En outre, certains hommes sont incapables de contrôler le moment de l’éjaculation, qui peut être prématurée ou retardée. Dans de très rares cas, il n’y a pas d’éjaculation du tout (anéjaculation).

Infertilité (Impotentia generandi) : Si aucun œuf ne peut être conçu avec une érection normale, le diagnostic est “infertile”. Bien que l’éjaculation ait lieu, la qualité du sperme empêche la conception. Il y a plusieurs raisons à cela. Le nombre et la motilité des spermatozoïdes sont tout aussi importants pour une conception réussie que la forme des spermatozoïdes.

Problèmes érectiles : des symptômes de troubles plus graves

Pour qu’une érection soit possible, un ensemble complexe de règles composé de nerfs, de vaisseaux sanguins, d’hormones et de psyché doit fonctionner ensemble. Les possibilités sont donc très diverses en ce qui concerne les troubles de la puissance. Dans la grande majorité des cas, ce sont des causes organiques qui déclenchent le dysfonctionnement érectile, en particulier chez les hommes de plus de 50 ans.

Ainsi, les troubles de la puissance sont toujours des signes avant-coureurs d’une maladie éventuellement plus grave qui doit être traitée dans tous les cas. Par conséquent, les troubles de l’érection doivent toujours être pris au sérieux et traités par un médecin, généralement un urologue.

Soigner un dysfonctionnement érectile grâce à la curcumine

En cas de dysfonctionnement érectile, des médicaments aux nombreux effets secondaires sont prescrits. Il y a quelques années, cependant, une étude a indiqué que la curcumine pouvait fonctionner au moins aussi bien que les médicaments classiques. Qu’est-ce que c’est alors et quels sont ses bienfaits chez l’homme ?

Traiter les troubles de l’érection avec de la curcumine

  • 10 % des hommes âgés de 40 à 49 ans sont déjà atteints de troubles de l’érection
  • au moins 4 % des cas sont si graves qu’ils nécessitent une thérapie
  • dans la tranche d’âge des 60 à 69 ans, ce chiffre dépasse 30 %
  • près de la moitié d’entre eux ont besoin de médicaments appropriés

La plupart du temps, le tadalafil (Cialis) ou le sildénafil (Viagra) sont prescrits.

Dans une étude publiée en 2014, il a été démontré (initialement chez la souris) qu’un dérivé de la curcumine pouvait améliorer de manière significative les dysfonctionnements érectiles, au moins aussi bien, voire mieux, que le tadalafil. La curcumine est le colorant jaune du curcuma, une épice populaire dans la cuisine asiatique et un composant important des épices du curry. De nombreuses études confirment que la curcumine a des effets anti-inflammatoires, antioxydants, protecteurs et détoxifiants pour les nerfs et le foie. Toutes ces propriétés aident apparemment à rétablir une fonction érectile saine.

Les médicaments et leurs effets secondaires

Une clinique explique qu’un dysfonctionnement érectile occasionnel n’est généralement pas une cause de préoccupation. Toutefois, si le problème persiste, il doit être clarifié, car il pourrait être causé par d’autres maladies qui nécessitent un traitement, comme les maladies cardiaques, le diabète, les troubles nerveux, les lésions rénales, etc. Des médicaments comme le Tadalafil détendent les parois des vaisseaux sanguins et entraînent ainsi une augmentation du flux sanguin, en particulier dans l’abdomen, ce qui permet une érection en très peu de temps (15 minutes). Par rapport au Sildenafil (Viagra), l’effet du Tadalafil dure jusqu’à 36 heures et donc 9 fois plus longtemps que celui du Viagra.

Comme d’habitude en médecine conventionnelle, cet effet n’est pas sans prix ni effets secondaires. Le tadalafil peut provoquer des étourdissements, des nausées, de la somnolence et des picotements, voire des douleurs dans la poitrine, les bras ou le cou. Le viagra peut provoquer des maux d’estomac et de tête, des rougeurs du visage et des troubles visuels (voiles colorés devant les yeux). Ces deux médicaments comportent également le risque d’une érection permanente, qui peut durer quatre heures ou plus, ce qui est tout sauf bénéfique pour les personnes souffrant d’hypertension, de maladies du foie et des reins ou de tout autre problème cardiaque.

La curcumine pourrait-elle être une alternative ?

Des alternatives à faible effet, voire à effet secondaire, seraient très bienvenues en cas de dysfonctionnement érectile. Les chercheurs ont étudié les effets de la curcumine et d’un dérivé de la curcumine (composé similaire à la curcumine) sur la fonction érectile. En effet, les principes actifs du curcuma aident à améliorer la circulation sanguine, entre autres, ce qui est maintenant connu pour contrecarrer le dysfonctionnement érectile. Les deux substances ont été administrées aux personnes testées, soit seules, soit en combinaison avec le tadalafil. Après 12 semaines, il a été démontré que le dérivé de la curcumine seul ou en combinaison avec le tadalafil était clairement supérieur à l’administration du tadalafil seul. L’effet était meilleur et a également duré plus longtemps que celui du Viagra. La curcumine a également été observée comme étant très efficace.

Comme de nombreux principes actifs du curcuma (non seulement la curcumine, mais aussi l’eugénol, le limonène et la quercétine) ont également des propriétés antidépressives et anxiolytiques, on suppose qu’ils peuvent atténuer le stress psychologique souvent présent dans les troubles de la puissance, ce qui entraîne également une amélioration de la fonction érectile.

Tester la curcumine et le curcuma pour détecter les dysfonctionnements érectiles

Comme il s’agissait d’une étude animale, il n’est malheureusement pas possible de dire à quelle dose la curcumine pourrait également améliorer ou même éliminer les dysfonctionnements érectiles chez l’homme. Ce que l’on peut déduire de cette étude, cependant, c’est que le curcuma et la curcumine peuvent très bien s’intégrer dans le concept thérapeutique des troubles de l’érection. Alors que les préparations à base de curcumine se composent exclusivement de curcumine, le curcuma contient tout le complexe d’ingrédients actifs du puissant curcuma, de sorte qu’il est préférable d’utiliser les deux.

Le curcuma dans la cuisine et la curcumine comme complément alimentaire

Si vous souhaitez commencer à cuisiner avec du curcuma dès maintenant, vous trouverez non seulement des recettes mais aussi des informations utiles sur l’utilisation correcte du curcuma ainsi que des instructions pour la cure de 7 jours de curcuma, avec laquelle vous pouvez consommer quotidiennement des quantités de curcuma vraiment efficaces, car une pincée ici et là ne suffit pas. Comme le curcuma et la curcumine aident également à lutter contre le cancer ou le diabète, à protéger le cerveau contre la démence et à lutter contre le cancer de la prostate, l’utilisation de la racine jaune vaut plusieurs fois la peine.

Enfin, il existe aussi d’autres mesures holistiques pour le dysfonctionnement érectile. En effet, il est possible de remédier naturellement aux troubles de l’érection.

Les autres produits contre les problèmes érectiles

Des produits pour chaque type d’impuissance

Il existe différents traitements pour chaque type d’impuissance. Dans les cas où le trouble est causé par des troubles psychologiques, une thérapie spécifique, la thérapie sexuelle, peut être particulièrement utile, et surtout si ces cas sont également liés à une dépression, ils peuvent être accompagnés d’une autre thérapie, cette fois pharmacologique, antidépressive. En ce qui concerne plutôt les cas de dysfonctionnement érectile d’origine organique sont généralement utilisés les médicaments inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 et, seulement pour les causes endocriniennes, pourrait être accompagné d’un traitement hormonal avec la testostérone.

Parmi les autres produits utilisés pour tenter de résoudre ce “problème”, généralement lorsque les médicaments oraux sont inefficaces, on aurait recours à des médicaments vasodilatateurs, notamment à base de prostaglandines, avec des injections locales à faire avant les rapports sexuels. Il est évident que tout médicament, avant d’être pris, doit avoir été approuvé par votre médecin ou par une personne compétente : seules ces personnes savent exactement ce que vous pouvez prendre, en quelle quantité et, surtout, si cela convient à l’individu en fonction d’un certain nombre de facteurs, en premier lieu la situation clinique.

Dans certains cas, lorsque la thérapie prescrite n’a pas d’effet, on envisage une intervention chirurgicale au cours de laquelle une prothèse sera insérée dans l’individu.

Remèdes naturels contre l’impuissance

Bien qu’ils soient souvent snobés, leur efficacité étant considérée comme “médiocre” ou “fade”, les remèdes naturels peuvent contribuer à améliorer, voire à résoudre, les problèmes d’impuissance. Évidemment, la clé de leur efficacité réside dans la constance : si ces remèdes sont pris occasionnellement, il est normal qu’ils n’aient aucun effet, comme dans le cas où, au contraire, ils sont pris en plus grande quantité que celle recommandée, de sorte que le corps s’habitue et que l’effet diminue.

Cependant, il n’y a pas de meilleur remède naturel que de mener une vie saine : pour cette raison, il peut être efficace de limiter tout d’abord les mauvaises habitudes, qu’elles soient liées au tabac, à l’alcool ou à l’alimentation, en pratiquant une activité physique constante : cela réduira le stress, surtout si vous dormez les heures nécessaires. Si cela ne suffit pas, vous pouvez penser à demander de l’aide à des personnes compétentes pour combattre vos états d’anxiété ou de dépression.

En ce qui concerne l’alimentation, il serait souhaitable d’augmenter l’apport en fibres, en intégrant donc non seulement les céréales mais aussi les fruits et légumes riches en cet ingrédient.

Un autre remède naturel parmi les plus utilisés en cas de dysfonctionnement érectile serait un mélange de noix, de miel et de lait. Mais apparemment, ce ne serait pas le seul mélange efficace pour ce type de problème : selon un autre remède, il suffirait également d’un verre de lait chaud avec des raisins secs, laissés à tremper pendant trente minutes, au moins une fois par jour ou, bien que ce ne soit pas le remède préféré, il suffirait de prendre de l’ail ou de l’oignon cru au moins trois fois par jour.

Parmi les remèdes naturels les plus efficaces, le zinc se distingue : un supplément de cet ingrédient, surtout dans les cas où une “carence” est détectée, peut aider à résoudre le problème, mais attention car la prise de doses excessives, surtout si les valeurs sont déjà normales, peut provoquer des effets secondaires en endommageant le système immunitaire. Le ginseng indien serait également particulièrement efficace : il devrait aider à augmenter non seulement l’énergie mais aussi la résistance et la fonction sexuelle, mais il peut provoquer des effets secondaires comme la somnolence.

Une autre solution viendrait également du ginkgo : la plante est particulièrement efficace contre les troubles de l’érection, surtout si ceux-ci sont causés par un effet secondaire de la prise d’antidépresseurs. Cela permet de détendre les muscles lisses et d’améliorer le flux sanguin dans le pénis.

Dans tous les cas, avant de recourir à tout remède naturel et à toute thérapie médicamenteuse, il convient de rappeler qu’il est toujours conseillé de demander l’avis d’un médecin ou d’un chiffre compétent : celui-ci prescrira certainement le produit et la quantité exacte à prendre.

 

Vous allez avoir 30 ans? Faites le point sur votre vie en 10 leçons !
Quelles résolutions du Nouvel An valent la peine d’être prises ?