Plaisir, hygiène, taille, profondeur : tout savoir sur le vagin

Que savez-vous de votre propre corps ? Savez-vous quels sont les types de vagin, ce qu’est la vulve ou quelle est la fonction du périnée ? Savez-vous quel vagin et quelle vulve ne sont pas la même chose ? Il est peut-être temps de prêter davantage attention à vos parties intimes, car il y a beaucoup à apprendre.

Vous découvrirez ci-dessous que, comme chaque femme, chaque vulve est unique, avec sa forme, sa couleur, sa façon. En outre, vous trouverez quelques curiosités sur cette partie importante du corps féminin.

Vagin x vulve

Saviez-vous que la partie que vous appelez probablement votre vagin n’est pas votre vagin ? La partie externe de l’organe génital féminin, que l’on peut voir, est en fait la vulve. Seule la région à l’intérieur du corps qui est appelé « le vagin ».

C’est sur la vulve que se trouvent les grandes et les petites lèvres. Découvrez un peu plus sur leur anatomie ci-dessous.

– Monticule de Vénus. C’est la zone située juste au-dessus du pubis, où poussent les cheveux. Chez certaines femmes, la pile de Vénus est plus grosse.

– Grandes lèvres. Les plis de tissu ont pour fonction de protéger l’ouverture du vagin contre l’entrée de bactéries ou de champignons. Les grandes lèvres sont recouvertes par les poils pubiens.

– Petites lèvres. Elles restent à l’intérieur des grandes lèvres et sont faites de muqueuse. C’est une partie très sensible qui peut prendre de l’ampleur dans les moments d’excitation.

– Clitoris. Il est situé près de la jonction des petites lèvres et ressemble à un iceberg, seule une partie est apparente à l’extérieur du corps. Plein de terminaisons nerveuses, cet organe n’a qu’une seule fonction, c’est de procurer du plaisir.

– Uretère. C’est là que l’urine sort. C’est un canal qui descend dans la vessie, appartenant au système urinaire. L’urètre de la femme est plus court que celui de l’homme.

– Vagin. C’est ce qui conduit aux organes sexuels qui se trouvent à l’intérieur du corps, et c’est de là que le sang sort des menstruations.

– Hymen. C’est la membrane recouvrant l’entrée du vagin. Cette petite peau se brise généralement lors du premier rapport sexuel, mais ce n’est pas toujours le cas.

– Périnée. C’est la partie située entre le vagin et l’anus. Aussi appelé plancher pelvien, le périnée soutient l’utérus, le vagin, la vessie et le rectum.

Types de vulves

En ce qui concerne la vulve, il n’y a pas de type définitif. En fait, chaque femme a le sien. Cependant, certaines caractéristiques similaires aident à les définir, comme la taille des lèvres et la région clitoridienne.

– Type de cœur

Ce type peut également être appelé type de baiser. Dans cette vulve, les grandes lèvres recouvrent le clitoris et les petites lèvres, les laissant “gardées”.

– Type de papillon

Dans ce type, les petites lèvres sont plus grandes et peuvent même être plus longues que les grandes lèvres. Dans certains cas, la taille des petites lèvres peut provoquer une gêne pendant l’acte sexuel en raison des frottements qu’elles provoquent.

– Comme une torche olympique

Le clitoris devient plus apparent, sortant des petites et grandes lèvres.

Quelle que soit sa forme en tant que vulve, il est bon de rappeler que chaque corps est un corps, a son anatomie et ses particularités propres. Aucune forme n’est meilleure ou plus belle qu’une autre.

Curiosités sur le vagin et la vulve

Votre vagin est avec vous tous les jours, mais il y a des choses dont vous ne connaissiez peut-être pas.

De différentes couleurs

 Il existe différentes nuances pour la vulve, du rose au rouge et au brun. Pendant l’âge fertile, il peut faire plus sombre.

– Odeur différente

Tout comme la couleur de la vulve peut changer, son odeur peut aussi changer subtilement en fonction du cycle menstruel. Pendant la période de fertilité, elle peut devenir plus intense, et elle peut également varier en fonction de votre régime alimentaire.

– Elasticité

Vous n’y avez peut-être jamais pensé, mais le vagin est la partie la plus élastique du corps. Ce n’est pas un hasard si un bébé passe par là.

– Le pH de la région vaginale est similaire à celui du vin

Il est généralement inférieur à 4,5. Ces niveaux sont contrôlés par les bactéries et, lorsqu’ils sont élevés, peuvent indiquer des infections.

– Elle est autonettoyante

Ne pensez même pas à passer des savons normaux ou parfumés sur vos parties intimes. L’utilisation de certains produits peut même nuire à la flore vaginale. Sa vulve est si puissante qu’elle peut se nettoyer toute seule, il suffit de la nettoyer doucement avec de l’eau pendant le bain et seulement dans la zone extérieure.

– Vous pouvez exercer le vagin

Des exercices comme le pompoarisme renforcent les muscles de la région, ce qui permet de lutter contre l’incontinence urinaire et d’y renoncer au moment du plaisir.

Chirurgie intime

Si la forme de votre vulve vous nuit d’une manière ou d’une autre, que ce soit dans votre estime de soi ou lors de vos relations sexuelles, il vaut la peine de faire des recherches sur les opérations intimes. Parmi les procédures les plus connues, citons la nymphoplastie ou lipplastie, qui vise à réduire les petites lèvres ; la clitoriplastie, qui est pratiquée pour reconstituer le clitoris ou en retirer l’excès de peau ; la réduction du tas de vénus et la greffe de graisse sur les grandes lèvres.

N’oubliez pas, ces interventions doivent être effectuées avec des médecins spécialisés en chirurgie plastique.

Tolérer l’infidélité permettrait-elle de sauver plus de couple?
Découvrir les 7 signes indiquant quevous n’avez pas oublié votre ex